Les mythes sur la contraception d’urgence

Vous trouverez ci-dessous une liste de croyances répandues sur la contraception d’urgence. Cliquez sur chaque affirmation pour savoir si elle est vraie ou fausse.

  • La contraception orale d'urgence ne peut être utilisée qu'en cas d'accident contraceptif, un préservatif déchiré par exemple.
    Answer
    Answer
    FAUX Answer

    La contraception d’urgence est disponible pour toutes les femmes qui souhaitent éviter une grossesse après un rapport sexuel non protégé. Le rapport sexuel non protégé peut être dû à un accident ou à l’absence pure et simple de contraception. Ce n’est pas rare. De nombreuses femmes (30 % environ) ont eu un rapport sexuel non protégé au moins une fois au cours de l’année écoulée.

  • La contraception orale d'urgence est une « bombe hormonale » qui perturbera mes cycles.
    Answer
    Answer
    FAUX Answer

    Au cours des années 1970 et 1980, la contraception d’urgence contenait beaucoup d’hormones. Toutefois, au cours des 10 dernières années, des contraceptifs d’urgence spécifiques ont été mis sur le marché. Les hormones contenues dans la contraception orale d’urgence peuvent altérer la constitution et la répartition de la paroi utérine lors du cycle de la prise. Cela signifie qu’après la prise, vos prochaines règles pourront être régulières, plus précoces ou plus tardives que la normale. Après ce cycle, vous retrouverez en principe un rythme normal.

  • La contraception orale d'urgence est une « bombe hormonale » qui provoque des vomissements.
    Answer
    Answer
    FAUX Answer

    Une fois encore, la contraception d’urgence provoquait des vomissements dans les années 1970 et 1980. Les contraceptifs oraux d’urgence modernes ont des effets indésirables légers et sont généralement bien tolérés.

  • Je ne peux pas prendre une contraception orale d'urgence deux fois au cours du même cycle.
    Answer
    Answer
    VRAI Answer

    …et faux !

    L’objectif de la prise d’une pilule contraceptive d’urgence est de retarder ou d’inhiber la libération de l’ovule jusqu’à ce que les spermatozoïdes en attente dans les trompes de Fallope ne soient plus capables de provoquer une grossesse. Elle retardera l’ovulation de 5 à 6 jours. Si vous avez un autre rapport sexuel non protégé au cours du même cycle, vos chances de repousser l’ovulation seront plus réduites que la première fois. Il est possible de prendre une contraception d’urgence deux fois au cours du même cycle à condition que vous ne soyez pas déjà enceinte, mais il est beaucoup plus sûr d’envisager une méthode contraceptive régulière qui sera plus efficace pour éviter une grossesse. Dans tous les cas, vous devez obtenir un avis médical si vous avez besoin d’une contraception d’urgence deux fois au cours du même cycle.

  • La contraception orale d'urgence est une sorte de mini-avortement.
    Answer
    Answer
    FAUX Answer

    Les pilules contraceptives d’urgence agissent en retardant ou en inhibant la libération de l’ovule . Cela signifie que les spermatozoïdes en attente dans les trompes de Fallope ne sont plus capables de provoquer une grossesse. Tout ceci se passe avant que la grossesse ne commence, 6 à 12 jours après un rapport sexuel non protégé. Si vous êtes enceinte, la contraception d’urgence n’arrêtera pas votre grossesse.

  • La contraception orale d'urgence aura un impact négatif sur ma fécondité.
    Answer
    Answer
    FAUX Answer

    La contraception d’urgence n’a aucun impact sur la fécondité future. Si vous voulez avoir des rapports sexuels après avoir utilisé une contraception d’urgence, utilisez une méthode barrière de contraception jusqu’à votre vos prochaines règles. En réalité, vous pouvez être à nouveau féconde très rapidement.

  • Je peux utiliser la contraception orale d'urgence comme mode de contraception régulière.
    Answer
    Answer
    FAUX Answer

    La contraception d’urgence n’est pas une contraception régulière. Il est pertinent d’utiliser une contraception d’urgence après un rapport sexuel non protégé pour éviter une grossesse. Mais la contraception d’urgence n’est pas efficace à 100 % (parce qu’il est possible que vous veniez d’ovuler lorsque vous avez pris la pilule contraceptive d’urgence).