Contre-indications d’ellaOne®

Vous ne devriez pas utiliser ellaOne® si :

  •  Vous savez ou pensez être déjà enceinte. Souvenez-vous que vous ne tombez pas immédiatement enceinte après un rapport sexuel non protégé. La grossesse ne commence pas avant au moins 6 jours après le rapport.
  •  Vous êtes allergique à l’acétate d’ulipristal ou à n’importe quel autre composant d’ellaOne®. (Les composants sont indiqués sur la notice, en cas de doute, demandez conseil à votre pharmacien)
  • Vous souffrez d’insuffisance hépatique sévère