Category Archives: Before taking ellaOne®

Éléments à préciser à votre pharmacien

Vous trouverez ci-dessous une liste des médicaments et des pathologies à indiquer à votre pharmacien avant de prendre ellaOne®:

  • Maladie du foie. ellaOne® n’est pas recommandé chez les femmes souffrant de pathologies du foie sévères.
  • Asthme sévère.
  • Certains médicaments utilisés dans le traitement de l’épilepsie (phénytoïne, fosphénytoïne, phénobarbital, primidone, carbamazépine, oxcarbazépine).
  • Certains médicaments utilisés pour traiter l’infection à VIH (ritonavir, éfavirenz, névirapine).
  • Certains médicaments utilisés pour traiter les infections bactériennes (rifampicine, rifabutine).
  • Les médicaments à base de plantes contenant du millepertuis () utilisées pour traiter la dépression ou l’anxiété.
  • ellaOne® ne doit pas être utilisé avec d’autres contraceptifs d’urgence contenant du lévonorgestrel.

Contre-indications d’ellaOne®

Vous ne devriez pas utiliser ellaOne® si :

  •  Vous savez ou pensez être déjà enceinte. Souvenez-vous que vous ne tombez pas immédiatement enceinte après un rapport sexuel non protégé. La grossesse ne commence pas avant au moins 6 jours après le rapport.
  •  Vous êtes allergique à l’acétate d’ulipristal ou à n’importe quel autre composant d’ellaOne®. (Les composants sont indiqués sur la notice, en cas de doute, demandez conseil à votre pharmacien)
  • Vous souffrez d’insuffisance hépatique sévère

 

Ce qu’ellaOne® n’est pas

Ce n’est PAS une méthode de contraception régulière.

Vous ne devez pas utiliser ellaOne® comme un mode de contraception régulière. La pilule contraceptive d’urgence est une méthode de secours pour éviter une grossesse et ne doit être utilisée qu’occasionnellement.

Ce n’est PAS un moyen contraceptif pour les rapports futurs.

Si vous avez encore un rapport sexuel non protégé après avoir pris ellaOne®,  . vous ne serez pas à l’abri d’une grossesse.  Vous devrez utiliser une méthode barrière, des préservatifs par exemple, chaque fois que vous aurez un rapport jusqu’à vos prochaines règles. Si vous êtes sous pilule contraceptive, continuez à l’utiliser comme d’habitude dès le lendemain de la prise d’ellaOne®. Veillez à utiliser des préservatifs à chaque rapport jusqu’à vos prochaines règles.

Ne provoque PAS d’avortement.

ellaOne® agit en repoussant la libération de l’ovule. Si vous êtes enceinte, il est trop tard pour prendre une contraception d’urgence, car cette dernière a pour effet d’empêcher un début de grossesse. Donc, vous ne devez pas prendre ellaOne® si vous êtes déjà enceinte.

ellaOne® n’a aucun impact sur votre fécondité.

Si vous souhaitez avoir des rapports sexuels après avoir utilisé ellaOne®, utilisez une méthode barrière de contraception jusqu’à votre vos prochaines règles parce que votre fécondité peut revenir très vite.

 

Qu’est-ce qu’ellaOne® ?

  • ellaOne® est une pilule du lendemain qui permet d’éviter une grossesse après un rapport sexuel non protégé ou si votre méthode contraceptive a échoué
  • ellaOne® est efficace lorsque c’est le plus important, car ellaOne® permet d’éviter une grossesse même si vous êtes sur le point d’ovuler, c’est-à-dire lorsque le risque de tomber enceinte est le plus élevé.
  • ellaOne® agit en repoussant la libération de l’ovule.  Ainsi, au moment où l’ovule est libéré (ovulation), les spermatozoïdes présents ne peuvent plus provoquer la grossesse.
  • Chaque comprimé d’ellaOne® contient 30 mg d’acétate d’ulipristal.
  • ellaOne® est facile à utiliser. Il suffit de prendre un comprimé dès que possible.
  • ellaOne® doit être pris dès que possible, dans les 120 heures (5 jours) après un rapport sexuel non protégé ou l’échec d’une méthode contraceptive.
  • ellaOne® est indiqué pour les femmes en âge de procréer.
  • Vous pouvez prendre ellaOne® à n’importe quel moment de votre cycle.